AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entre voyantes consentantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Indra Idalzoaga
Ephémère
Ephémère
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 28
Date d'inscription : 20/03/2014

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 26 ans
Profession: Voyante
Positionnement :
MessageSujet: Entre voyantes consentantes   Ven 21 Mar - 12:47

Un foule dense se pressait dans les allées étroites créées par l'entremêlement des stands. Les forains, tâchant d'attirer à leur stand toujours plus de curieux hurlaient à qui voulaient entendre que chez lui "on gagnait à tous les coups" ou que chez un autre, les beignets étaient "les meilleurs de tout Isle", encore un autre, affirmait proposer des affaires très lucratives à qui voulait l'entendre, et ces cris se poursuivaient pendant des heures et des heures.

Indra, de son côté, postée devant sa roulotte aux couleurs accostait directement des cibles particulières et leur proposait de lire leur avenir.

- Alors, qu'est ce que ce sera pour vous ? Les cartes ? Les osselets ? Vos mains ? Allons, allons, ne soyez pas timides ! Venez avec moi, et je vous dirai tout !

Elle s'approchait d'eux, leur tournait autour et parfois, parvenait à les amener à l'intérieur. Commençait alors une session plus ou moins longue, où pour chaque révélation, elle récoltait une piécette.

Aujourd'hui serait une bonne journée, elle l'avait décidé, tout irait bien. C'est alors qu'elle la vit. Sans jamais l'avoir rencontrée, elle avait compris qui c'était. Le port altier, la présence des gardes, la foule se pressant autour du petit groupe et montrant du doigt la dame à la chevelure blonde vénitienne, la robe d'une facture riche et brodée de fils d'or. Sa prochaine cible serait l'Oracle Thérasia, il pourrait ressortir des choses très intéressantes de cet entretien. S'élançant souplement à travers le groupe de Marcheurs, elle eut tôt fait de se retrouver à portée de voix de la dame.

- Et vous, ma dame, souhaitez-vous connaître votre avenir ? Vous qui connaissez le destin du monde, ne seriez-vous pas intéressée de connaître le vôtre ? J'ai des choses intéressantes à vous apprendre sur votre avenir... Oserez-vous franchir la porte de mon humble roulotte ?

Et d'un geste, elle montra la petite caravane d'un rouge sombre et invita sa peut-être future cliente à la suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thérasia Uldarii
Ilédor
Ilédor
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2010

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 49 ans
Profession: Oracle
Positionnement : Marcheuse
MessageSujet: Re: Entre voyantes consentantes   Sam 22 Mar - 14:59

Ce n'était pas la première fois que Thérasia se rendait à cette foire : il aurait été peu avisé de ne pas amener l'Elu de la prophétie à l'un des plus grands rassemblements d'Isle. A chaque année, l'Oracle se demandait comment une ville aussi petite pouvait attirer autant de monde, et à chaque année elle se rappelait que ce petit miracle naissait de beaucoup de choses. L'exotisme des Olarils et de leurs fêtes païennes, le statut des Hirune, grands nobles et membres du Conseil, la proximité avec Edor Adeï, le cadre pittoresque du village...A chaque noble ou personne influente qui s'y rendait, une foule de sycophantes s'empressaient de l'accompagner, et les forains et marchands accouraient à l'idée de faire d'aussi bonnes affaires. La fête débordait des murailles de la ville, qui n'aurait jamais pu loger autant de monde : les prés et collines autour de Sierra étaient pleins de tentes et de roulottes et ici aussi, la fête battait son plein.

C'était là que Thérasia avait choisi de passer la soirée, laissant Lehior et Therdorus déambuler parmi le beau monde au centre de la ville. Au milieu du peuple, elle pourrait mieux profiter de la soirée. Non pas qu'elle appréciait tant la compagnie de la plèbe, mais eux au moins ne s'estimaient pas avoir le droit de l'accoster et de lui prendre de son temps. La Jumelle marchait paisiblement, entourée d'une escouade de sa garde, et les quelques-uns qui croyaient l'approcher se faisaient vite repousser. Avançant à son rythme, elle regardait un spectacle de marionnettes ici, dégustait une boisson exotique là et profitait des festivités en toute impunité. Il y avait beaucoup à attendre de la visite de cette année : Lehior serait bientôt un homme et il aurait l'occasion de faire beaucoup d'effet à un tel rassemblement. Mais pour l'heure, l'Oeil Omniscient du Divin préférait prendre son temps et ne penser qu'au moment présent. Ce qui devrait arriver arriverait, selon la Volonté de Therdone. En attendant, elle pouvait se livrer à une activité qu'elle avait découvert lentement avec l'âge : se faire plaisir.

Elle crut avoir un moment de déjà vu lorsqu'une voix s'éleva au-dessus des autres passants qui demandaient sa bénédiction ou son conseil : une voyante l'interpellait, montrant un culot inimaginable en attirant sur sa charlatanerie l'attention de la véritable Oracle. Ce n'était ni la première ni la dernière fois que Thérasia tomberait sur des escroqueries de ce genre, mais d'habitude les diseurs de bonne aventure se faisaient plus discret en sa présence. Elle n'en avait pas rencontré de vantard depuis bien des années. Un sourire sibyllin se dessina sur son visage aux traits aigus.

Les gardes de son escort éclatèrent d'un rire mauvais et l'un d'eux fit un pas vers la voyante, hallebarde à la main. Cette activité était illégale et sacrilège, mais d'ordinaire le guet ne faisait qu'envoyer paître le charlatan, ou au pire il lui faisait passer une nuit en cellule. Mais ici, le châtiment pourrait bien être pire...

Non.

Thérasia n'eut qu'à murmurer et faire un bref geste de la main, et le garde s'interrompit, se retournant vers elle avec un air interloqué. Toujours le même sourire aux lèvres, elle s'avança vers la voyante.

Pas de violence en cette occasion.

Le garde se remit en rang sans protester. Les Oracles n'appartenaient pas au commun des mortels et leurs actions paraissaient souvent étranges, mais ce n'était pas à leur garde de les remettre en question. Passant à côté de la diseuse de bonne aventure, Thérasia la regarda droit dans les yeux et tenta de se remémorer les brèves visions qu'elle avait eues dernièrement, cherchant un indice sur cette rencontre. Ne trouvant rien, elle ne s'arrêta pas et rentra dans la roulotte à pas légers, s'asseyant sans dire un mot.

Regardant la voyante, elle l'invita d'un geste à s'asseoir et prit un ton cordial.

Apprends-moi donc, chère collègue, et voyons ce que valent tes talents.

Tout ceci était imprévu et improvisé, mais Thérasia avait appris à avoir confiance en ses talents d'actrice. Si la jeune femme ne se débrouillait pas trop mal, elle pourrait même être récompensée. Sinon...eh bien, on ne joue pas avec l'avenir sans prendre des risques. Le sourire de l'Oracle restait constant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twitter.com/#!/imaginescence
Indra Idalzoaga
Ephémère
Ephémère
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 28
Date d'inscription : 20/03/2014

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 26 ans
Profession: Voyante
Positionnement :
MessageSujet: Re: Entre voyantes consentantes   Mar 1 Avr - 10:32

Maintenant que l'Oracle se trouvait effectivement en face d'elle, Indra se dit qu'elle aurait peut-être mieux fait de se taire et de réfléchir avant d'agir. Sans qu'elle ne craigne pour sa vie, la voyante se rendit compte que si elle n'était pas assez convaincante, sa réputation risquait d'en prendre un coup. Les boniments habituels ne fonctionneraient sans doute pas avec une personne qui avait réellement des visions du futur. Indra n'était pas voyante à proprement parlé, mais elle était intelligente et très intuitive. Peut-être parviendrait-elle à se tirer de cette situation sans trop de dommages ?

Inspirant calmement, elle prit la parole.

- Bien. Je vais vous montrer ce dont je suis capable.

De ses yeux sombres, elle observait son interlocutrice, tout chez cette personne, indiquait une haute naissance : ses riches vêtements finement brodés, son port altier, la tournure de ses phrases, à côté d'elle, Indra se sentait fièrement roturière. Elle songea à ce qu'elle savait de son interlocutrice, c'est à dire, pas grand chose. Elle était une Oracle, avait des visions du futur, envoyées par Therdone. Elle éduquait le jeune prince et avait un frère aîné nommé Therdorus dont la réputation d'imbu de sa personne n'était plus à faire. Tout ceci ne lui donnait pas beaucoup d'éléments pour faire une prédiction quelconque. Thérasia seulement, n'avait rien de maternel, et l'éducation du petit devait lui donner du fil à retordre. Avait-elle de l'aide pour cela ? Indra n'en savait rien, elle ne s'intéressait pas à ces histoires de prophétie, d'enfants élus et de politique. Pour elle, ce qui comptait, c’était de s’amuser, de vivre, d’apporter un peu d’espoir aux autres en des temps difficiles. Non pas qu’Indra était totalement désintéressée, elle avait bien besoin de gagner sa vie après tout, mais elle ne cherchait pas à faire gratuitement espérer aux gens ce qui n’allait jamais se produire.

Devant elle, elle ne mit rien, ni boule de cristal, ni cartes, ni osselets. Tout cela, c’était pour les autres, mais Thérasia ne se laisserait pas abuser par ces quelques petits artifices. Cette fois-ci, il fallait montrer une véritable authenticité, aussi Indra prit-elle les mains de Thérasia dans les siennes. Lire dans les lignes de la main, c’est une science difficile. Indra n’était pas convaincue que les lignes racontaient vraiment ce qui allait vous arriver, mais elles permettaient d’en savoir beaucoup sur une personne. Avait-elle un travail manuel ou écrivait-elle beaucoup ? Ses mains étaient-elles propres ou sales ? Burinées par le soleil ou d’une blancheur diaphane ? Y avait-il des bijoux, si oui, quels étaient-ils ? Autant de questions, autant de réponses à apporter, d’indice à traquer et de conséquences à deviner.

Indra sentit que l’Oracle n’aimait pas que leurs mains soient en contact, aussi, après son examen, elle les reposa doucement sur la table.

- Il est rare pour moi de voir de telles mains… Malgré leur beauté, je décèle chez vous de grandes souffrances. Vous êtes trop mince, fragile, et peu importe le fard que vous mettez sur vos paupières, les mains ne mentent jamais. Vous n’avez pas eu une vie aussi facile que certains semblent le croire. Mais tout ceci n’est que votre passé, je perçois certaines choses pour l’avenir… À propos du jeune élu surtout.

Le gamin élu était vénéré par certains, mais Indra n’en faisait pas partie. Il ne fallait pas être devin ou voyant pour savoir qu’il engendrerait beaucoup plus de difficulté que sa prétendue légitimité n’en aplanissait. Un jeune homme, choyé, éduqué loin du mon de et des réalités populaires ne comprendrait pas les drames vécus au quotidien par la population qui vivait toujours dans la peur d’un nouveau régime de Terreur. Quel gamin pourrait comprendre une chose pareille ?

- Il vous causera bien du souci, ce jeune homme. Vous vous êtes vouée à son éducation, et pourtant, vous ne récolterez que les fruits de de son ingratitude. Il ne vous comprendra pas, vous ne le comprendrez pas. L’Olarile à vos côtés ne vous sera d’aucune aide, pas pour l’élément essentiel. Il manque quelque chose dans l’équation, une erreur ou un oubli.

Indra ne savait pas d’où l’inspiration lui était venue, mais elle lui était apparue comme une évidence. Cependant, elle devait reconnaître qu’elle n’avait pas été très inspirée, oser remettre en question l’éducation des Oracles n’était peut-être pas la meilleure idée qu’elle ait jamais eue… Ne sachant pas trop comment poursuivre, elle attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre voyantes consentantes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre voyantes consentantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Tables d'Olaria :: Sierra :: Foire Annuelle de Sierra-
Sauter vers: